Qu’est-ce que le Crowdfunding ?

LE FINANCEMENT PARTICIPATIF (Crowdfunding, en anglais) :

Vous avez un projet ?

Vous voudriez le financer ?

Vous souhaitez le voir se concrétiser ?

Vous aimeriez qu’ils soient connus plus largement ?

C’est possible.

 

Qu’est-ce que le financement participatif (en anglais, Crowdfunding) ?

C’est un système qui permet de collecter les apports financiers – généralement des petits montants -d’un grand nombre de particuliers au moyen d’une plateforme sur internet – en vue de financer un projet.

 

Autrement dit, vous avez un projet. Vous souhaitez le financer. Vous demandez donc le soutien des internautes, au moyen de plateformes légales et créées à ces fins, pour réaliser votre projet.

Les plateformes utilisées sont généralement KissKissBankBank, Ulule et MyMajorCompany. Et il y en a probablement d’autres. Mais ce sont elles les mieux réputées.

En échange de ce service, les plateformes de crowdfunding touchent entre 8 et 10% de la somme totale que vous aurez collectée, si la jauge est atteinte ou dépassée, avant la date buttoir. Les gens participent donc du montant qu’ils souhaitent (cela peut commencer par 1€ et bien plus), autant de fois qu’ils veulent, selon leur intérêt pour le projet.

En échange, ils ont, ce qu’on appelle, des contreparties. Ce sont en fait un échange que vous proposez pour le montant qu’ils donnent, qui soit en relation avec le projet lui-même. Comme par exemple : si mon projet est de réaliser mon premier CD, je vais leur proposer d’avoir un exemplaire dédicacé de ce CD quand le projet sera terminé, pour une participation de 15€. Et par exemple s’ils souhaitent mettre le double je peux proposer le CD + un tshirt avec le logo de mon groupe.

Attention : les contreparties que vous proposez ne doivent pas vous coûter plus cher (en termes de fabrication par exemple) que ce que vous collectez comme argent, auprès de chaque participant. Mais cela doit avoir une certaine valeur à leurs yeux, pour qu’ils aient envie de participer. Cela demande de trouver des idées et de se mettre à la place de la personne qui va contribuer. Qu’est-ce qui pourrait la motiver à vous aider ?

A savoir : le principe c’est tout ou rien, donc si la jauge n’est pas atteinte avant la date buttoir, tous les contributeurs sont remboursés automatiquement, et la plateforme ne perçoit rien.

Il est aussi important de préciser que vos contributeurs ne sont pas des producteurs. Cela peut parfois prêter à confusion car si l’on regarde la définition de producteur, dans le wiktionnaire cela dit :

Dans le langage courant, un producteur de musique désigne un professionnel de la musique qui permet aux artistes de produire une musique enregistrée. Il s’agit généralement d’un :

Au même titre que pour les métiers de réalisateur et producteur de cinéma, parfois le producteur effectue à la fois l’investissement financier et la création musicale.

 

Sur ces plateformes, les contributeurs n’attendent aucun retour financier sur votre projet. Cela signifie que même s’ils participent financièrement à votre projet, ils ne toucheront pas de pourcentage sur vos ventes ultérieures, une fois le projet terminé.

Vous êtes en fait le producteur de votre projet musical, mais on pourrait dire que vous avez obtenu de l’aide financière de la part de vos fans, vos amis, votre famille, parce qu’ils veulent vous soutenir. Et si les contreparties sont bien trouvées, cela peut aussi évidemment les motiver personnellement.

 

Comment lancer son projet grâce au financement participatif ?

Il faut savoir que la communication est très importante quand vous lancez un tel projet. Les personnes qui participeront, pourront être vos fans de demain car vous aurez créé un lien avec eux, avant même que vous ayez décollé grâce à votre projet. Et ils auront la fierté d’avoir participé à ce projet à ses débuts, ce qui peut être très gratifiant. Mais inversement, si vous vous y prenez mal dans votre communication, que vous donnez des informations erronées, que vous ne soignez pas votre image (des fautes d’orthographe à la photo pixélisée), que vous ne parlez pas de l’avancée de votre projet, ou pire, que vous ne teniez pas vos promesses, comme pour le cas des contreparties, alors tout cela peut se retourner contre vous, car les gens perdront confiance en vous.

Quand vous lancez un projet sur une plateforme de Crowdfunding il y a 6 étapes importantes :

  • Avoir un projet qui tient la route et pour lequel vous êtes vous-même motivé : Exemple de projet : réaliser un premier album. Pour cet exemple, il serait préférable d’avoir déjà une ou deux maquettes bien réalisées (soi-même ou par un ami par exemple) qui donne une idée du style, de la voix, et de l’univers de l’artiste.
  • Déterminer le budget pour chaque étape du projet en vous informant correctement sur les tarifs de ce que vous entreprenez (la location du studio d’enregistrement, les musiciens à payer, l’arrangeur, l’ingénieur du son, le mastering, le pressage des CD, la promotion (flyers, ou autres idées), les contreparties mais aussi le pourcentage de la collecte qui reviendra à la plateforme (à préciser à vos contributeurs lors de la présentation du projet)
  • Présenter votre projet de façon à ce qu’il suscite l’intérêt (images, textes, vidéos, maquettes, phrases qui accrochent…etc.). C’est sur ce point-là aussi que vous pourrez commencer à façonner votre image de marque, trouver votre nom de scène, votre stylisme…etc. Donc c’est une étape primordiale, à soigner.
  • Communiquer à fond et par tous les moyens possibles, au sujet de votre projet en invitant les gens à y participer. Car si vous ne le faites pas, personne ne saura ce que vous faites, et peut-être même qui vous êtes. Or, c’est tout ce que vous souhaitez, n’est-ce pas ? Car ce travail vous aidera à atteindre plus de contributeurs potentiels mais aussi des personnes qui continueront, peut-être, à vous suivre par la suite. Et il ne faut pas sous-estimer chaque effort que vous aurez fait dans cette direction, car tous contribuent à ce que vous attiriez plus de monde dans votre belle aventure.
  • Soyez fidèle à votre projet, et faites-le jusqu’au bout, voire encore mieux que ce que vous aviez annoncé, et envoyez toutes les contreparties, en même temps et dans un laps de temps assez court, une fois votre projet fini. Surprenez vos contributeurs, tout en accomplissant ce qui est promis.
  • Maintenez informés, votre réseau de contributeurs, sur vos actualités et autres info pertinentes, de façon à ce qu’ils ne perdent pas l’intérêt et qu’ils continuent de vous soutenir par la suite. Invitez-les à vos futurs concerts, envoyez-leur des photos des backstage ou des petites anecdotes…etc. Gardez ces précieux contacts. Amenez-les progressivement à vous suivre sur vos réseaux sociaux.

 

Si vous êtes seul à créer votre projet, vous vous apercevez donc que vous avez plusieurs rôles à jouer :

Celui du Comptable (pour le budget à déterminer et à respecter au mieux), celui du Community Manager (pour faire connaître votre projet plus largement), celui du Service-Après-Vente (pour les contreparties), celui de l’Artiste qui doit être prêt à chanter ses chansons le jour de l’enregistrement…etc. mais aussi, une fois le projet fini, car il vous faudra continuer à faire parler de vous… le rôle du Tourneur pour trouver des salles, et faire la promotion du CD, le rôle de l’Attaché de Presse pour contacter la presse, les blogs…etc. pour qu’on parle de vous.

Cela développe votre sens de l’organisation aussi.

Après, si vous êtes un groupe, vous pouvez plus facilement vous répartir les tâches. Ou bien vous pouvez également faire appel à des amis pour vous aider pour telle ou telle tâche, si cela peut être efficace. Sinon, apprenez à le faire tout seul, car c’est quelque chose que vous serez amené à devoir gérer, ou savoir faire le long de votre carrière. Souvenez-vous que vous êtes votre propre patron dans ce projet et que vous devez donc pouvoir le diriger jusqu’au bout, même si vous déléguez certaines tâches.

Pour lancer un tel projet et qu’il parvienne au succès il y a deux façons de l’aborder :

Soit vous avez déjà un bon réseau qui vous suit depuis longtemps, par exemple des abonnés sur votre page Facebook, ou des gens qui viennent régulièrement à vos concerts, et dans ce cas vous avez déjà une petite chance d’avoir des contributeurs parmi eux.

Soit vous partez de nulle part, et vous utilisez ce projet pour vous faire connaître plus largement. Ceci vous demandera peut-être plus d’efforts, et d’idées originales mais si vous parvenez à dépasser la jauge avant la date et à réaliser un beau projet grâce à cela, alors nul doute que plus de gens vous suivront !

 

Sur une plateforme telle que KissKissBankBank, vous avez une personne qui vous validera votre projet, ou non. Si votre projet est refusé, elle vous en donnera les raisons et vous donnera quelques conseils pour améliorer la présentation de votre projet. N’hésitez pas également à poser des questions. Selon la somme que vous souhaitez atteindre, ils s’assureront également que vous avez le réseau nécessaire pour atteindre la jauge. Car il en va de leur intérêt que vous atteignez cette jauge. Par exemple : si le porteur de projet voulait collecter la somme de 100 000€ (ce qui est une somme importante), ils estiment que le porteur de projet doit avoir un minimum de 5 000 personnes qui le suivent activement. Et ils vérifieront également avec vous, quel est votre plan promo. A titre informatif, les contributions se font en moyenne à hauteur de 20€ environ, par contributeur.

KKBB a commencé grâce à des projets musicaux, et petit à petit s’est aussi étendu à d’autres types de projets, artistiques, humanitaires, ou autres que vous pourrez découvrir également sur leur plateforme, pour vous en inspirez si besoin.

KKBB a aussi récemment créé un espace, dans Paris, dédié à cette plateforme, pour pouvoir représenter celle-ci dans le monde réel, et que les gens puissent aller à leur rencontre s’ils ont des questions…etc.

L’adresse est la suivante : 34 rue de Paradis, 75010 Paris.

Les locaux sont très beaux, et représentent très bien cette plateforme, avec des chiffres et des faits qui vous donneront une meilleure idée de son succès. Je vous conseille vivement d’y faire un tour.

Note : Petite mise en garde sur le montant que vous aurez collecté via ce genre de plateformes, d’un point de vue administratif, car si vous êtes un particulier, il s’agit donc de revenus à déclarer. Donc, s’ajoutant au reste de vos revenus annuels, il se peut que le montant des impôts que vous devrez soient plus conséquents que d’habitude, donc à vous de vous organiser en tenant compte de cela. Si vous êtes une entreprise ou une association c’est encore différent, et je ne pourrais pas m’avancer là-dessus.