Quitter Paris…

img_4054

En ce moment je me surprends de plus en plus à rêvasser devant des photos un peu choquantes, en hiver : celles qui sentent l’été, les cocotiers, et le sable chaud. J’imagine le mouvement des vagues en va et vient, éclaboussant mes jambes nues qui s’immergent doucement dans une eau claire, alors que le soleil s’occupe patiemment de mon bronzage… mais très vite, Paris me rappelle que la seule raison pour laquelle je suis mouillée, à cet instant, c’est parce que j’ai oublié mon parapluie.

Paris. Et oui, me voilà encore et toujours dans cette ville, depuis plus de 20 ans, à présent. Alors je regarde des séries américaines pour me donner l’impression de changer de décor. Je m’abonne à des comptes d’Instagrameuses en voyage. Je commande les spécialités étrangères quand je m’autorise un restau et je prends des cours d’anglais avec un charmant londonien qui vit à deux pas de chez moi (juste pour entretenir la langue). 

Et comme chaque hiver, je continue à me dire que j’aurais mieux fait de partir sur un coup de tête, pour Les Caraïbes ou La Thaïlande, au lieu de me ruiner pour les autres, à Noël… (Mais ça c’est quand je suis égoïste ;P)

Je me demande alors ce que serait ma vie si je quittais Paris. Six mois. Un an peut être ? Quelle destination ? Londres, pour rester proche de ma famille et mes amis ? L’Italie, pour rester proche de la mer et du soleil ? New York, pour vivre le rêve américain ? Los Angeles, pour un changement radical ?  

Mais quand je repense à la bonne bouffe française que je vais devoir quitter, mes petites ruelles, et mes stations de métro, mes jeux de mots bidons autour d’un petit café avec les potes, mes chansons françaises, les scènes parisiennes que je commence à connaître… je fais mes comptes et j’abandonne très vite l’idée.

Impossible de quitter Paris. Je n’y arrive pas. Mes habitudes, mes repères, ma confiture et mon vrai jus d’orange pressé, une fois, de temps en temps. Non, ça va trop me manquer au quotidien. 

Finalement je mets le chauffage et là je commence à concevoir des plans un peu moins chers et moins compliqués pour l’instant, comme en rêvant d’un simple week-end à Londres, pour mon anniversaire (oui, je m’y prends à l’avance). 

Et même pour un « simple week-end » j’ai l’impression de tromper Paris…

#parisjetaime #parismonamour  

Ps : donnez-moi vos bons plans londoniens, je veux profiter à fond 👊😎🕵 

Publicités

1 commentaire

  1. Votre dévouement à Paris et les gens que vous savez qu’il ya, c’est très louable. Si vous envisagez de voyager, qu’en Nouvelle-Calédonie? Plages bordées de palmiers. Selon Wikipedia, Nouméa (la capitale) abrite des restaurants et des boutiques d’influence française qui vendent les modes parisiennes….

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s